Etats-Unis-Cuba : le vent du changement souffle sur le Malecón.

Etats-Unis-Cuba : le vent du changement souffle sur le Malecón.

68531406
Crédit photo : AP

La normalisation des relations diplomatiques entre Cuba et les États-Unis marque la fin d’un chapitre hérité de la Guerre froide et le début d’une nouvelle époque. Cinquante trois ans après la rupture des relations diplomatiques entre Washington et La Havane, Barack Obama et Raul Castro ont annoncé le 17 décembre 2014 ce rapprochement historique.

Après plus d’un demi-siècle de défiance institutionnalisée les changements se font pas à pas, lentement mais sûrement. Washington a récemment retiré Cuba de la liste des pays soutenant des organisations terroristes et les deux pays ont officiellement ré-ouvert leurs ambassades le 20 juillet dernier. Certaines questions restent toutefois en suspens notamment celle relatives au blocus économique imposé par Kennedy en 1962 et qui devrait faire l’objet d’âpres discussions dans un Congrès majoritairement républicain. Aussi la question de la base américaine de Guantanamo réclamée par La Havane reste en suspens, Washington n’ayant aucune intention de la rendre aux Cubains.

Chaque tournant historique a son image. Comme Nixon serrant la main de Mao en 1972, les poignées de main échangées entre Obama et Castro que ce soit en marge des funérailles de Nelson Mandela en décembre 2013 ou dans les coulisses du Sommet des Amériques en avril 2015 resteront comme les clichés symboles de cette normalisation.

Ce rapprochement diplomatique ne se réduit pas à des poignées de main entre dirigeants et à l’ouverture d’ambassades, il a et aura des conséquences majeures sur la vie des Cubains. Pour la jeunesse cubaine post-Fidel la normalisation avec les États-Unis est synonyme d’espoir et de changement. Alexis Leiva Machado ou Kcho est un artiste cubain de 45 ans, il tire le portrait de cette jeunesse havanaise à l’aube d’une nouvelle ère.

Cette série de photographies est disponible sur Foreign Policy « The Hipsters of Havana ».

HipstaLaHavana

Pour en savoir plus sur l’artiste, consultez son site officiel.

ClasseInternationale

Sur un sujet similaire

L’empire de la famille Agnelli : un visage du capitalisme italien

L’empire de la famille Agnelli : un visage du capitalisme italien

« Plus que des voisins » : Les relations franco-luxembourgeoises.

« Plus que des voisins » : Les relations franco-luxembourgeoises.

SOMMET BIDEN-MOON : QUELLE PLACE POUR LA CORÉE DU SUD DANS L’AMÉRIQUE DE BIDEN ?

SOMMET BIDEN-MOON : QUELLE PLACE POUR LA CORÉE DU SUD DANS L’AMÉRIQUE DE BIDEN ?

Made in Italy : le modèle exportateur italien

Made in Italy : le modèle exportateur italien

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *