La politique du Vatican en Amérique latine et l’action du Pape François

Le mois dernier, le Pape François se rendait à Panama pour célébrer aux côtés de nombreux jeunes les Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) (1). Un événement qui permet de s’intéresser à l’influence du Vatican sur le continent latino-américain et notamment au rôle qu’y joue le Pape. L’Amérique latine est considérée comme le continent le plus catholique au monde, mais depuis plusieurs années l’influence de l’Église catholique traverse une crise durable dans cette région, notamment auprès des populations. Depuis l’arrivée des colons en 1492, l’Église a toujours eu une place très importante sur le continent, notamment au travers de nombreuses missions d’évangélisation. En revanche, depuis plusieurs décennies le monopole de la religion catholique est remis en question par l’émergence de nouveaux courants religieux, en particulier les évangélistes qui rassemblent de plus en plus de fidèles. Face aussi à un processus de sécularisation de la société et à des faits sociaux de plus en plus répandus, sur lesquels l’Église est parfois jugée trop conservatrice, on remarque un réel recul de la foi catholique dans la région. En 2013, l’élection du premier Pape latino-américain, le Pape François, a initié un nouvel élan pour la politique du Vatican en Amérique latine et a offert de nouvelles perspectives pour le rôle de l’Église dans la région. Continuer de lire « La politique du Vatican en Amérique latine et l’action du Pape François »

Publicités

Le Botswana face à l’Afrique du Sud (1885-1994) : entre dépendance et affirmation économique et politique

Le Botswana est souvent désigné comme un pays à la réussite impressionnante, à la richesse insolente, et devant servir de modèle de développement à toute l’Afrique subsaharienne. Sont pour cela mis en avant les indicateurs économiques et les rapports d’ONG : désigné comme le pays le moins corrompu d’Afrique par Transparency International [1], son PIB en parité de pouvoir d’achat par habitant est supérieur à … Continuer de lire Le Botswana face à l’Afrique du Sud (1885-1994) : entre dépendance et affirmation économique et politique

D’hier à aujourd’hui : le Salvador

   Plus petit pays d’Amérique centrale avec une superficie de 20 742 km², soit à peu près la taille de l’ancienne région française de la Picardie, le Salvador est néanmoins peuplé par plus de six millions d’habitants. Si l’ensemble auquel il est rattaché, la Capitainerie générale du Guatemala, obtient son indépendance de l’Espagne en 1821, le Salvador reste toutefois une province de la République fédérale d’Amérique centrale, aux côtés des puissances voisines du Guatemala, du Honduras, du Nicaragua, du Costa Rica et de l’actuel État mexicain des Chiapas. Suite à la dissolution de la République en 1839, le Salvador devient un pays à part entière en 1841. Continuer de lire « D’hier à aujourd’hui : le Salvador »

L’Ukraine vue du terrain : quelles perspectives deux ans après Minsk?

 

Le 14 janvier dernier Amnesty International et Noria organisaient, en partenariat avec Classe Internationale, une conférence sur les perspectives du conflit en Ukraine, deux ans après les Accords de Minsk.

Continuer de lire « L’Ukraine vue du terrain : quelles perspectives deux ans après Minsk? »

Birmanie : les Karennis au coeur d’un conflit ethnique

La lutte des Karennis s’insère dans la plus longue guerre civile du monde. La Birmanie, composée d’une majorité birmane (1) et d’une mosaïque d’ethnies, est en effet secouée par différents conflits identitaires notamment celui se déroulant dans l’État karenni. Le conflit entre les Karennis et le gouvernement birman trouve ses sources dans de multiples faits plus ou moins récents. Continuer de lire « Birmanie : les Karennis au coeur d’un conflit ethnique »