Assurer sa sécurité alimentaire, une urgence face au changement climatique

Face à l’urgence que représente le changement climatique et afin de pouvoir assurer leur  sécurité alimentaire dans un contexte démographique de plus en plus critique, certains pays n’hésitent plus à prendre la terre en otage pour nourrir la planète. Continuer de lire « Assurer sa sécurité alimentaire, une urgence face au changement climatique »

Publicités

La rétrocession de Hong Kong : bras de fer entre Margaret Thatcher et Deng Xiaoping

Après un entretien houleux avec Deng Xiaoping, Margaret Thatcher trébuche devant les caméras en descendant les marches du Palais de l’Assemblée du Peuple à Pékin. Cet épisode de l’automne 1982 est diffusé en boucle sur les télévisions chinoises. La chute de la Dame de Fer devait symboliser la fin de l’Empire britannique et du « Siècle de la Honte ». Deux ans après cet incident, en 1984 Margaret Thatcher s’incline devant les exigences chinoises et accepte la rétrocession de Hong Kong à la Chine, prévue pour 1997. Continuer de lire « La rétrocession de Hong Kong : bras de fer entre Margaret Thatcher et Deng Xiaoping »

Trump : un regain de climato-scepticisme aux États-Unis ?

« Le concept de réchauffement climatique a été créé par et pour les Chinois afin de rendre l’industrie américaine non-concurrentielle ». Voici un tweet de Donald Trump datant du 6 novembre 2012, jour de la réélection de l’ancien président des États-Unis Barack Obama, résumant sa pensée climato-sceptique : une combinaison de rejet par principe de toute réglementation qui pourrait ralentir la croissance des États-Unis et du dogme républicain qui refuse la science du climat comme un complot quasi-communiste contre les États-Unis. Continuer de lire « Trump : un regain de climato-scepticisme aux États-Unis ? »

Viktor Orbán et la politique étrangère hongroise

Depuis quelques mois, et particulièrement dans cette période pré-électorale, la presse européenne analyse les rapports de force entre les États membres de l’Union européenne en présentant la Hongrie « illibérale » et populiste de Viktor Orbán comme opposée à la France d’Emmanuel Macron, chantre d’un mouvement libéral pro-européen en faveur d’une intégration plus poussée.

Cette opposition a été largement construite par les intéressés eux-mêmes. Le 28 août 2018, lorsque Viktor Orbán rend visite à Matteo Salvini, ce dernier affirme qu’Emmanuel Macron est le « chef du parti des pro-migrants ». Le lendemain, le Président français accepte le défi et confirme être leur adversaire politique en vue des prochaines élections européennes [1]. Continuer de lire « Viktor Orbán et la politique étrangère hongroise »

Affirmer sa puissance navale : la corvette, un outil de choix au XXIème siècle ?

Au cours de la décennie 2010, le rapport de force maritime mondial a considérablement évolué vers une affirmation de puissance résolue de la part de certains Etats. C’est ce que l’amiral Prazuck, Chef d’Etat-Major de la Marine Nationale a déploré en avril dernier[1]. En constatant le « retour des rhétoriques de puissance », ce dernier désigna le rythme de construction effréné de grands navires de combat par certains Etats. Un chiffre suffit pour s’en rendre compte : 15 navires de combat lourds ont été mis en service dans la marine chinoise entre 2014 et 2018[2]. Continuer de lire « Affirmer sa puissance navale : la corvette, un outil de choix au XXIème siècle ? »