Élections en Suède. La droite populiste, fleur bleue aux racines néo-nazies

 

    Comme à chaque meeting, ce sont de multiples pancartes « Heja Jimmie » (« Aller Jimmie ») et des drapeaux suédois qui accueillent Jimmie Åkesson, le jeune leader des Démocrates de Suède (Sverigedemokraterna, SD), après leur nouvelle percée aux élections générales [1] du 9 septembre 2018. Le parti populiste anti-immigration a remporté 17,5 % des suffrages. Son ascension fulgurante depuis son entrée au Parlement en 2010 bouleverse le paysage politique du pays et témoigne de l’effritement de la social-démocratie, pilier de la construction de l’Etat social.

    La stratégie d’assainissement des Démocrates de Suède ces dernières années semble porter ses fruits. Le signe le plus visible est sans doute le changement de logo du parti en 2006. L’ancienne torche enflammée a été remplacée par une innocente anémone bleue aux pistils jaunes, les couleurs du drapeau suédois. Ces retouches ont néanmoins une motivation certaine : dissimuler un héritage politique qui puise ses racines dans des mouvements néo-nazis.

Continuer de lire « Élections en Suède. La droite populiste, fleur bleue aux racines néo-nazies »

Publicités

Bilan du monde en 2017

 

Une année encore commence, une année où nous efforcerons d’analyser l’actualité internationale dans sa complexité. Pour mieux comprendre les évènements de 2018, nous vous proposons ce bilan de l’actualité dans le monde en 2017 par zone géographique. Continuer de lire « Bilan du monde en 2017 »

Allemagne : une victoire en demi-teinte pour Angela Merkel

En fonction depuis le 22 novembre 2005, la chancelière fédérale Angela Merkel a connu quatre Présidents français, trois Présidents américains, quatre Premiers ministres britanniques, et tant d’autres chefs d’État ou de gouvernements. Presque douze ans après, celle que les Allemands surnomment « Mutti » [1] est toujours fidèle au poste. Suite à l’annonce des résultats des élections législatives allemandes du 24 septembre, la chancelière devrait sans aucun doute débuter un quatrième mandat, grâce à la victoire de son parti issu de l’alliance historique CDU/CSU [2] (32,9% des suffrages). Mais ce succès a des accents amers pour la dirigeante : loin d’obtenir la majorité absolue au Bundestag [3] – la chancelière a même reconnu un score décevant – la CDU va devoir composer avec les forces politiques en place pour former un nouveau gouvernement de coalition. Continuer de lire « Allemagne : une victoire en demi-teinte pour Angela Merkel »

La construction européenne est-elle démocratique ?

Depuis la naissance de l’Union européenne en 1992, les concepts nouveaux ayant vocation à qualifier politiquement la nouvelle entité se sont multipliés : « démocratie diffuse » (Costa, Jabko, Lequesne et Magnette), « espace démocratique plurinational » (Nicolas Levrat), « demoïcratie » (Francis Cheneval et Frank Schimmelfennig)… Cela semble sanctionner ce que les habitants de l’Union européenne expriment depuis quelques années, notamment dans les sondages Eurobaromètre : l’Union européenne favorise la démocratie, mais qualifier l’organisation de démocratique pose problème. Se développent et se multiplient ainsi les discours sur le « déficit démocratique ». Continuer de lire « La construction européenne est-elle démocratique ? »

Alternative pour l’Allemagne, ascension et profil d’un parti populiste de droite

Le 2 mars 2017, une conférence sur le parti populiste de droite, Alternative für Deutschland (Alternative pour l’Allemagne, que nous appellerons ici AfD) s’est tenue à l’Institut Français des Relations Internationales. L’intervenant principal était le Professeur et Docteur Fabian Virchow. Les autres intervenants, Barbara Kunz et Hans Stark, sont tous deux membres du Comité d’Étude des Relations Franco-Allemandes, qui fait partie de l’IFRI. Continuer de lire « Alternative pour l’Allemagne, ascension et profil d’un parti populiste de droite »